Fink e Bürgi

Schwarzenbach, le 26.01.2015

ALDI SUISSE souhaite se faire naturaliser

C'est avec une précision presque criminelle que deux fonctionnaires fictifs de «l'Office des valeurs suisses» mènent une enquête sur l'origine et la qualité des produits d'une entreprise implantée en Suisse. Pendant leur mission, Fink et Bürgi découvrent que l'entreprise en question s'apparente bien plus à une entreprise suisse qu'ils ne le pensent. Le protagoniste que l'on retrouve derrière cette histoire en plusieurs épisodes diffusée sur les écrans de télévision de toute la Suisse n'est autre qu'ALDI SUISSE. Pendant toute la campagne, le discounter est passé au crible par nos deux héros. C'est Dani Levy, le célèbre réalisateur de Tatort et de nombreux films qui a réalisé cette série.

Un film culte pour modèle
ALDI SUISSE veut mettre fin aux préjugés et clichés qui le visent et a choisi pour ce faire de s'inspirer du célèbre film Les Faiseurs de Suisses. Malgré l'aspect parodique et l'autodérision des spots publicitaires, ces derniers sont l'expression d'une réalité quotidienne. «On entend constamment dire que nous sommes les sous-fifres du discounter allemand» rapporte Steven Loepfe, porte-parole d'ALDI SUISSE. Pourtant, l'entreprise peut être fière de sa stratégie d'achats indépendante et entièrement adaptée aux besoins du marché suisse. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'une grande partie du chiffre d'affaires de l'assortiment standard est le résultat de produits d'origine suisse.

Pour la tolérance et la concurrence
Ces prochains mois, les résultats des recherches de Fink et Bürgi seront présentés dans plusieurs spots vidéo. Les petits épisodes traiteront différents sujets allant des prix très bas, aux contrôles de qualité strictes, en passant par la traçabilité des produits tout au long de la chaîne d'approvisionnement. Pour le porte-parole d'ALDI SUISSE, «le but de cette mise en scène amusante sur la soi-disante absence des valeurs typiquement suisses au sein de l'entreprise est d'inviter à la tolérance et à une concurrence loyale».

Engagement en faveur de la Suisse
En lançant ses labels NATURE SUISSE et NATURE SUISSE BIO, le détaillant cherche la proximité avec les producteurs et les consommateurs. Ayant fait preuve de cohérence dans ses relations avec les fournisseurs et producteurs suisses depuis ses débuts il y a 10 ans, ALDI SUISSE a su bâtir avec eux de solides relations de confiance. Cette confiance a des répercussions positives sur les achats des clients qui profitent de produits frais à des prix très bas. De plus, avec ses plus de 2'450 collaborateurs, ALDI SUISSE est un réel moteur pour l'économie suisse. Rappelons également que l'entreprise a accueilli près de 150 apprentis ayant déjà terminé avec succès leur formation professionnelle.

Les clients profitent des prix les plus bas
ALDI SUISSE fait bénéficier ses clients de prix encore plus bas depuis que le cours du franc a été adapté à la valeur de l'euro. Avec sa politique des prix, l'entreprise crée de nouvelles références pour l'ensemble de la branche.

Plus suisse qu'on ne le pense
Tout comme dans Les Faiseurs de Suisses, après une analyse pointue de tous les critères, Fink et Bürgi en arrivent à la conclusion qu'ALDI SUISSE est finalement bien plus suisse qu'on ne le pense. Dans le cadre de cette campagne publicitaire, les téléspectateurs ont la possibilité d'inventer de nouveaux épisodes. En ce qui concerne la production de cette série, le discounter peut compter sur l'expérience du célèbre producteur suisse Dani Levy: «J'ai été enchanté quand j'ai appris qu'ALDI SUISSE était prêt à s'amuser des préjugés et des critiques dont l'entreprise est la cible. Cette autodérision fait du bien à n'importe quelle entreprise et crée de la sympathie auprès du public.»

Dans l'un des prochains épisodes, le grand champion de lutte suisse Nöldi Forrer, fera même l'honneur de son apparition.