Schwarzenbach, le 01.04.2021

ALDI veut économiser de l’eau dans le cadre de la culture des fruits et légumes

Le groupe d’entreprises ALDI SÜD, dont ALDI SUISSE fait également partie, instaurera de nouvelles normes d’ici la mi-2022 afin de garantir l’utilisation de méthodes de production efficaces du point de vue de la consommation d’eau pour les fruits et légumes que l’on trouve dans les rayons d’ALDI. Les nouvelles directives s’appliquent aux 15 sortes de fruits et légumes les plus vendues qui proviennent de zones comportant des risques liés à l’eau.

En bref:

  • Des méthodes de production efficaces en matière de consommation d’eau dans les pays qui connaissent des pénuries
  • Des directives s’appliquant aux 15 sortes de fruits et légumes les plus vendues

Une gestion responsable de l’eau
ALDI SUISSE fait un pas de plus vers une gestion encore plus responsable de l’eau. Le groupe d’entreprises ALDI SÜD exige de ses fournisseurs qu’ils appliquent des mesures efficaces pour économiser l’eau, en ayant recours à des procédés techniques tels que l’irrigation goutte à goutte, par exemple. À l’avenir, la majeure partie des fruits et légumes sera ainsi issue d’une culture efficace du point de vue de la consommation de l’eau. L’eau est une ressource essentielle et sa gestion responsable a la priorité au sein des chaînes de livraison principales d’ALDI. C’est la raison pour laquelle les groupes d’entreprises ALDI SÜD, dont ALDI SUISSE fait partie, et ALDI Nord ont décidé de continuer à professionnaliser la gestion de l’eau. «En exigeant une gestion responsable de l’eau, nous montrons à nos clientes et clients que les articles qu’ils achètent chez ALDI SUISSE sont issus d’une production responsable», déclare Jérôme Meyer, Directeur national d’ALDI SUISSE.

Évaluer les risques liés à l’eau tout au long de la chaîne d'approvisionnement
En plus des avocats et des tomates, les 15 sortes de fruits et légumes les plus vendues comprennent aussi des bananes, des raisins et des fraises, mais aussi des pommes, des pommes de terre et de la laitue provenant de régions exposées à un important risque lié à l’eau. Les groupes d’entreprises ALDI Nord et ALDI SÜD ont identifié ces régions à l’aide du Water Risk Filter, le filtre numérique de dépistage du risque lié à l’eau du WWF. Ce filtre représente la base d’une gestion durable de l’eau et aide à évaluer les risques liés à l’eau qui sont présents tout au long de la chaîne d'approvisionnement. Les sujets abordés par le catalogue des mesures relatives aux nouvelles normes pour une gestion durable de l’eau vont de la surveillance de la consommation d’eau à l’optimisation des plannings d’irrigation, le but étant de permettre une amélioration constante de l’utilisation de l’eau. La norme SPRING en fait notamment partie. Le sigle SPRING signifie «Sustainable Program for Irrigation and Groundwater use», à savoir «Programme durable pour l’irrigation et l’utilisation des nappes phréatiques».

Cette mesure rejoint l’engagement précédent d’ALDI dans le domaine de l’eau: depuis 2019, ALDI est membre de l’«Alliance for Water Stewardship» (AWS), le réseau le plus important au monde en matière d’utilisation durable de l’eau.

Vous trouverez de plus amples informations sur l’engagement d’ALDI dans le domaine de l’eau sur www.aujourdhuipourdemain.ch.

Pour tout renseignement complémentaire:
Manon Schmutz
Corporate Communications
Téléphone: +41 79 881 29 01 | media(at)aldi-suisse.ch | ALDI SUISSE AG - Espace presse